Gaspillage d'eau, Québec dans la moyenne | Éric Moreault | Vivre

Jeudi 24 déc 2015

Faites de Cyberpresse votre page d’accueil

Découvrez Ma Presse
Me connecter

Pour utiliser cette fonction, vous devez être membre Ma Presse

UTILISEZCONNECTEZ-VOUS

Vous n’êtes pas encore membre ?
M’inscrire »

L’utilisation de Facebook sert uniquement à simplifier votre inscription.
Aucune de vos activités sur Ma Presse ne sera partagée sur votre page Facebook sans votre consentement.

Accessible sur lapresse.ca, La Presse+ et La Presse Mobile, Ma Presse est votre espace personnel où sont regroupées vos activités effectuées sur l’un ou l’autre de nos produits numériques.

La sauvegarde multiplateforme
Accédez aux articles et galeries de photos sauvegardés à partir de lapresse.ca, de La Presse+ ou de La Presse Mobile.

Votre historique
Retrouvez la liste de vos activités, incluant vos sauvegardes, partages et commentaires.

Votre compte
Retrouvez vos données personnelles : profil et inscriptions aux infolettres.

La Presse.ca

 Retour à l’accueil

Vidéos
Photos
Débats

4°C

Montréal
Changer de ville

Personnaliser votre météo
Fermer

Actualités
International
Affaires
Sports
Auto
Arts
Cinéma
Vivre
Vins
Voyage
Maison
Techno

Santé
Famille
Société
Sexualité
Gourmand
Restaurants
Maison
Animaux
Mode

Accueil > 
Vivre > Gaspillage d’eau: Québec dans la moyenne 

Gaspillage d’eau: Québec dans la moyenne

Ajouter

Partage

Tweet

À lire aussi
Fin de semaine en famille: par ici la sortie
Deuxième vague d’abolitions de postes en fonction publique
Des produits courants deviennent mortels en cas d’incendie
Le triclosane sans danger pour les humains
Budget Flaherty: coupes chez les fonctionnaires

Sur le même thème
Environnement Canada

Du même auteur
Xavier Dolan retourne à Cannes… comme juré
Juliano Ribeiro Salgado: mon père retrouvé
La french: le film dont rêvait Cédric Jimenez
Corbo: engrenage fatal
Denis Villeneuve à Cannes: «C’est un énorme compliment»

Agrandir
Au total, on évalue que les Québécois consomment plus de 400 litres d?eau par jour, le double de la plupart des pays occidentaux, à l?exception notable des États-Unis, qui font encore pire.
Photothèque Le Soleil

Éric MoreaultLe SoleilSuivre @moroSoleil

(Québec) Les Québécois demeurent sur le podium des grands consommateurs mondiaux d’eau et du gaspillage. L’éventualité que Québec soit éprouvée par une pénurie temporaire, en 2009 et 2010, met à mal le mythe de l’abondance de l’or bleu ici. La situation est-elle particulière à la capitale? Les citoyens sont-ils les grands responsables? La Ville fait-elle les efforts voulus?Deux fois dans les six dernières années, Québec a dû émettre des restrictions à la consommation d’eau potable en raison de circonstances particulières. Ce qui ne freine pas outre mesure le gaspillage depuis. Mais les citoyens de Québec ne sont pas les pires, plutôt dans la moyenne.

Bien qu’il faille manier les statistiques avec beaucoup de prudence, l’usage domestique des Québécois serait de 235 litres par personne par jour (lpj), selon une étude d’Oliver Brandes et Keith Ferguson, de l’Université de Victoria (à Montréal, elle serait de 380 lpj). La moyenne canadienne, selon les derniers chiffres de Statistiques Canada, est de 330 lpj.

À Québec, les citoyens ne consomment toutefois que 40 % de l’eau potable. Les secteurs commercial et institutionnel (25 %); industriel (15 %) ainsi que les fuites dans les réseaux d’aqueduc (20 %) s’accaparent le reste.

La Ville s’est attaquée à la diminution de la consommation dans les deux cas. Il y a quelques mois, elle a adopté un programme triennal pour doter 8000 entreprises et institutions de compteurs d’eau. Dans certains cas, sur la base d’expériences vécues dans d’autres villes nord-américaines, la consommation pourrait réduire du tiers.

Depuis deux ans, Québec poursuit un programme de détection des fuites dans le réseau municipal. Les 243 fuites colmatées auraient permis depuis d’économiser l’équivalent de 2000 piscines olympiques.

D’autres mesures plus écologiques (pommes de douche à faible débit, remplacements de toilettes) sont peu à peu instaurées. La Ville envisage la possibilité de récupérer l’eau de pluie pour ses arrosages. Elle pourrait s’inspirer de Victoriaville qui puise à son usine d’épuration une eau non potable pour nettoyer ses rues et arroser ses aménagements paysagers.

Si la Ville donne l’exemple, il semble que les citoyens soient moins enclins à modifier leurs comportements. La plus absurde illustration étant ces citoyens qui, au printemps dernier, tentaient de faire fondre leurs bancs de neige au boyau d’arrosage?

L’été, une escouade de l’eau patrouille les rues pour faire respecter la réglementation sur le remplissage des piscines et l’arrosage des pelouses et jardins. Ses membres n’ont pas eu à sévir cette année, avec les précipitations des derniers mois, mais des contraventions ont été émises dans le passé, fait valoir Jacques Perron, porte-parole de la Ville.

Au total, on évalue que les Québécois consomment plus de 400 litres d’eau par jour, le double de la plupart des pays occidentaux, à l’exception notable des États-Unis, qui font encore pire. La production d’eau, à Québec, coûte un peu plus de 1 $ pour 1000 litres.

En fait, au-delà des coûts, même s’ils augmentent sans cesse, le problème avec l’eau en est un de qualité. Selon les experts de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) et d’Environnement Canada, celle-ci se dégrade constamment en raison des facteurs environnementaux (cyanobactéries, pluies acides, traces de médicaments, etc.).

Vrai que d’ici 2011, Québec aura aménagé sa nouvelle prise d’eau au fleuve Saint-Laurent. La capacité de production sera presque doublée. Mais la sécurité de l’approvisionnement pour la capitale ne sera pas assurée pour autant. Un projet de la Commission mixte internationale sur la modification à la baisse du débit du Saint-Laurent fait craindre que l’eau salée ne finisse par atteindre les prises d’eau municipales à moyen ou à long terme?

if(CONNEX.length > 0){ document.write(""); document.write("L’équipe de Cyberpresse vous suggère :
"); } for (i=0;i" + CONNEX[i] + "
"); } if(CONNEX.length > 0){ document.write("
 

"); } L’équipe de Cyberpresse vous suggère :
Sus au gaspillage d’eau!

Partager

Tweet

publicité

Retour
Haut

publicité

Les plus populaires : Vivre

Dernièreheure
Dernierjour
Dernièresemaine

Sport d’élite: la juste mesure

La beauté selon… Jacynthe René

Cosmétiques: concentrés d’énergie

Alimentation: qui vérifie les étiquettes?

Les animaux domestiques sont parfois risqués pour la santé

Sport d’élite: la juste mesure

La nouvelle culture du beurre

Alimentation: qui vérifie les étiquettes?

La beauté selon… Jacynthe René

L’homme est (très) barbu

Les Québécois sont-ils polis?

Les animaux domestiques sont parfois risqués pour la santé

Chine: des poupées de luxe pour hommes esseulés

25 endroits où voir les séries à Montréal

Tous les plus populaires de la section Vivresur Lapresse.ca »

publicité

la boite:1600172:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file; Vidéos >

Tweet

Dans les coulisses de la production acéricole
03:43

Le PIYO : mélange de pilates, yoga et musculation
03:24

Plus de vidéos »

publicité

Autres contenus populaires

Auto
Cinéma
Maison

Aston Martin veut à son tour concurrencer la Tesla Model S

Plus de drones, moins de camions, moins d’emplois

Volvo XC90 2016: le temps était venu

Le courant a du mal à passer pour Tesla en Chine

Gordon Murray ranime son projet de voiture frugale

Nouvelle bande-annonce pour Star Wars: Le réveil de la force

Marie-Josée Croze et une belle rencontre fortuite…

Xavier Dolan juré à Cannes

Denis Villeneuve en compétition à Cannes

Un jeune acteur québécois dans un film d’action chinois

Hollywood, P.Q.: le rêve californien

Par quoi remplacer le gazon?

Des condos avec piscines privées à New York

Laboratoire architectural dans le Mile-Ex

De la céramique qui fait pop!

publicité

la liste:9270:liste;la boite:219:box

À découvrir sur lapresse.ca

Politique québécoise
Drainville jette l’éponge et rejoint Péladeau

Chronique du concierge
Chronique du concierge: Edmonton

Mobilité
Google s’invite sur le marché de la téléphonie mobile

Hockey
L’importance du système du CH

Théâtre
Saison 2015-2016 chez Duceppe: une saison-choc

image title
Fermer

À propos de nous
Nous joindre
LA PRESSE – Carrières chez nous
 

Internet

Information en continu
Rester connecté

Facebook
Twitter
Google+
RSS

Alertes
Infolettre
Lapresse.ca en page d’accueil

Régions
Montréal: La Presse
Québec: Le Soleil
Trois-Rivières: Le Nouvelliste
Gatineau / Ottawa: Le Droit
Sherbrooke: La Tribune
Saguenay / Lac-St-Jean: Le Quotidien
Granby: La Voix de l’Est

Archives
Recherche
Archives payantes
La Presse-écoles

Détente
Caricatures
Casse-tête
Concours
Horoscope
Mots croisés
Quiz
Sudoku

Services
Agenda culturel
Guide télé
Horaire cinéma
 
Météo
Bourse
Résultats sportifs
 
Nécrologie

Mobile

Applications
La Presse+
iPad 2 ou plus ou iPad mini
Tablettes Android compatibles
La Presse Mobile
Sur iPhone et Android
La Presse Hockey
Sur iPhone et Android

Journaux

Abonnements papier
Montréal: La Presse
Québec: Le Soleil
Trois-Rivières: Le Nouvelliste
Gatineau / Ottawa: Le Droit
Sherbrooke: La Tribune
Saguenay / Lac-St-Jean: Le Quotidien,
Le Progrès-Dimanche
Granby: La Voix de l’Est

Cahiers spéciaux
 
Club Privilèges
 
Éditions La Presse
 
Librairie La Presse
 
Petites annonces

Abonnements électroniques
Versions électroniques

Sites partenaires

Workopolis : offres d’emplois
Tuango : offres du jour

Du Proprio : Maisons à vendre

 
Actualités
International
Affaires
Sports
Auto
Arts
Cinéma
Vivre
Voyage
Vins
Maison
Techno

Plan du site
Modifier votre profil
Foire aux questions
Nous joindre
Conditions d’utilisation
Politique de confidentialité
Annoncez dans nos médias

© La Presse, ltée. Tous droits réservés.

 

Gaspillage d'eau: Québec dans la moyenne | Éric Moreault | Vivre