Moins cuire les aliments pour mieux vieillir? | Elisabeth ZINGG

Lundi 28 déc 2015

Faites de Cyberpresse votre page d’accueil

Découvrez Ma Presse
Me connecter

Pour utiliser cette fonction, vous devez être membre Ma Presse

UTILISEZCONNECTEZ-VOUS

Vous n’êtes pas encore membre ?
M’inscrire »

L’utilisation de Facebook sert uniquement à simplifier votre inscription.
Aucune de vos activités sur Ma Presse ne sera partagée sur votre page Facebook sans votre consentement.

Accessible sur lapresse.ca, La Presse+ et La Presse Mobile, Ma Presse est votre espace personnel où sont regroupées vos activités effectuées sur l’un ou l’autre de nos produits numériques.

La sauvegarde multiplateforme
Accédez aux articles et galeries de photos sauvegardés à partir de lapresse.ca, de La Presse+ ou de La Presse Mobile.

Votre historique
Retrouvez la liste de vos activités, incluant vos sauvegardes, partages et commentaires.

Votre compte
Retrouvez vos données personnelles : profil et inscriptions aux infolettres.

La Presse.ca

 Retour à l’accueil

Vidéos
Photos
Débats

4°C

Montréal
Changer de ville

Personnaliser votre météo
Fermer

Actualités
International
Affaires
Sports
Auto
Arts
Cinéma
Vivre
Vins
Voyage
Maison
Techno

Santé
Famille
Société
Sexualité
Gourmand
Restaurants
Maison
Animaux
Mode

Accueil > 
Vivre > 
Gourmand > 
Cuisine > Moins cuire les aliments pour mieux vieillir? 

Moins cuire les aliments pour mieux vieillir?

Agrandir

Photo Digital/Thinkstock

Ajouter

Partage

Tweet

À lire aussi
L’art fait du bien
Le Canada a un meilleur rendement des sommes investies dans la santé que les États-Unis
Une nouvelle espèce de ver plat menace la biodiversité européenne
Découverte d’un type de virus géant âgé de plus de 30 000 ans
Le Défi adapte ta course: aider Raphaël à se redresser

Sur le même thème
FAO |
Maladies |
Biologie |
Manger santé

Elisabeth ZINGGAgence France-PressePARIS

Frites, pain grillé, biscuits, en France, l’Académie nationale de pharmacie met en garde particuliers et industriels contre une série d’aliments qui, lorsqu’ils sont cuits trop brutalement ou à trop f6orte température, pourraient accélérer le vieillissement.

«Il s’agit surtout d’aliments issus de la friture de la pomme de terre comme des frites ou des croustilles et de céréales grillées ainsi que du café», explique le Pr Eric Boulanger, un spécialiste de la biologie du vieillissement à l’Université Lille 2 qui travaille sur les produits de glycation avancée, appelés AGE.

Ces produits peuvent se former spontanément dans les organismes vivants, mais également lors de la préparation d’aliments à partir des sucres et des protéines, sous l’effet de la chaleur (réaction de Maillard).

Pour éviter leur formation, il suffit, selon le Pr Boulanger, de cuire à basse température (moins de 120 degrés) et de privilégier la cuisson à l’eau, à la vapeur ou au micro-onde aux grillades et autres rôtissages.

Selon l’Académie, l’étude des AGE depuis une trentaine d’années «a démontré qu’ils avaient un effet délétère en s’accumulant dans l’organisme, notamment dans le diabète, l’insuffisance rénale et lors du vieillissement».

Mais ces effets restent encore largement méconnus du grand public, a reconnu le Pr Jean-Pierre Foucher, président de l’Académie nationale de pharmacie qui a publié jeudi des recommandations sur le sujet.

Les particuliers sont ainsi invités à surveiller l’huile de friture ou de cuisson «pour ne pas la laisser surchauffer», éviter de «faire dorer à l’excès» les produits et ne pas consommer les zones les plus brunies lors de la cuisson.

L’Académie recommande également à l’industrie alimentaire de favoriser «les cuissons douces en évitant les surchauffes et la carbonisation».

Hypertension

Les zones brunies contiennent en effet de l’acrylamide, un produit de glycation alimentaire découvert en 2002 par des chercheurs suédois, potentiellement cancérigène et neurotoxique, selon des études faites sur des cellules et sur des animaux.

Selon le comité d’expert de la FAO et de l’OMS sur les additifs alimentaires, huit aliments seraient responsables de 80% des apports en acrylamide : frites, frites au four, croustilles de pomme de terre, céréales, pain grillé, biscuits, pain blanc et café.

Dans son dernier rapport sur le sujet publié en 2012, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) faisait l’état de taux d’acrylamide globalement inchangés dans les aliments depuis 2007.

Elle relevait toutefois une amélioration dans les «préparations à base de céréales destinées aux nourrissons et enfants en bas âge», dans «les en-cas salés qui ne sont pas à base de pommes de terre» et dans les biscuits pour enfants, et en revanche une tendance à la hausse pour le café, le pain grillé et les frites préparées à partir de pommes de terre fraîches.

Pour l’instant, les données épidémiologiques recueillies sur l’homme restent «peu probantes» en ce qui concerne le lien entre acrylamides et cancer, reconnaît le Pr Boulanger.

Mais le médecin souligne qu’une récente étude américaine effectuée tant chez l’homme que chez l’animal a montré que les AGE pouvaient provoquer des troubles prématurés de la mémoire et des modifications cérébrales similaires à celles trouvées dans la maladie d’Alzheimer.

Le Pr Boulanger a pour sa part établi un lien entre les AGE et une accélération du vieillissement vasculaire par le biais d’une plus grande rigidité des artères – qui se traduit par de l’hypertension – dans une étude qu’il a réalisée à Lille et qui devrait être publiée prochainement.

Le débat sur les AGE se heurte pour l’instant à l’absence de classification précise des AGE et surtout à des techniques de dosage qui ne font pas l’objet d’un consensus international.

Pour l’Académie de pharmacie, il convient également de définir rapidement «les valeurs normales» des biomarqueurs de ces composés dans le sang et dans les urines «comme c’est le cas pour la glycémie ou le cholestérol».

Partager

Tweet

publicité

Retour
Haut

publicité

Les plus populaires : Vivre

Dernièreheure
Dernierjour
Dernièresemaine

Sport d’élite: la juste mesure

La beauté selon… Jacynthe René

Cosmétiques: concentrés d’énergie

Alimentation: qui vérifie les étiquettes?

Les animaux domestiques sont parfois risqués pour la santé

Sport d’élite: la juste mesure

La nouvelle culture du beurre

Alimentation: qui vérifie les étiquettes?

La beauté selon… Jacynthe René

L’homme est (très) barbu

Les Québécois sont-ils polis?

Les animaux domestiques sont parfois risqués pour la santé

Chine: des poupées de luxe pour hommes esseulés

25 endroits où voir les séries à Montréal

Tous les plus populaires de la section Vivresur Lapresse.ca »

publicité

la boite:1600172:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file; Vidéos >

Tweet

Dans les coulisses de la production acéricole
03:43

Le PIYO : mélange de pilates, yoga et musculation
03:24

Plus de vidéos »

publicité

Autres contenus populaires

Auto
Cinéma
Maison

Aston Martin veut à son tour concurrencer la Tesla Model S

Plus de drones, moins de camions, moins d’emplois

Volvo XC90 2016: le temps était venu

Le courant a du mal à passer pour Tesla en Chine

Gordon Murray ranime son projet de voiture frugale

Nouvelle bande-annonce pour Star Wars: Le réveil de la force

Marie-Josée Croze et une belle rencontre fortuite…

Xavier Dolan juré à Cannes

Denis Villeneuve en compétition à Cannes

Un jeune acteur québécois dans un film d’action chinois

Hollywood, P.Q.: le rêve californien

Par quoi remplacer le gazon?

Des condos avec piscines privées à New York

Laboratoire architectural dans le Mile-Ex

De la céramique qui fait pop!

publicité

la liste:9270:liste;la boite:219:box

À découvrir sur lapresse.ca

Politique québécoise
Drainville jette l’éponge et rejoint Péladeau

Chronique du concierge
Chronique du concierge: Edmonton

Mobilité
Google s’invite sur le marché de la téléphonie mobile

Hockey
L’importance du système du CH

Théâtre
Saison 2015-2016 chez Duceppe: une saison-choc

image title
Fermer

À propos de nous
Nous joindre
LA PRESSE – Carrières chez nous
 

Internet

Information en continu
Rester connecté

Facebook
Twitter
Google+
RSS

Alertes
Infolettre
Lapresse.ca en page d’accueil

Régions
Montréal: La Presse
Québec: Le Soleil
Trois-Rivières: Le Nouvelliste
Gatineau / Ottawa: Le Droit
Sherbrooke: La Tribune
Saguenay / Lac-St-Jean: Le Quotidien
Granby: La Voix de l’Est

Archives
Recherche
Archives payantes
La Presse-écoles

Détente
Caricatures
Casse-tête
Concours
Horoscope
Mots croisés
Quiz
Sudoku

Services
Agenda culturel
Guide télé
Horaire cinéma
 
Météo
Bourse
Résultats sportifs
 
Nécrologie

Mobile

Applications
La Presse+
iPad 2 ou plus ou iPad mini
Tablettes Android compatibles
La Presse Mobile
Sur iPhone et Android
La Presse Hockey
Sur iPhone et Android

Journaux

Abonnements papier
Montréal: La Presse
Québec: Le Soleil
Trois-Rivières: Le Nouvelliste
Gatineau / Ottawa: Le Droit
Sherbrooke: La Tribune
Saguenay / Lac-St-Jean: Le Quotidien,
Le Progrès-Dimanche
Granby: La Voix de l’Est

Cahiers spéciaux
 
Club Privilèges
 
Éditions La Presse
 
Librairie La Presse
 
Petites annonces

Abonnements électroniques
Versions électroniques

Sites partenaires

Workopolis : offres d’emplois
Tuango : offres du jour

Du Proprio : Maisons à vendre

 
Actualités
International
Affaires
Sports
Auto
Arts
Cinéma
Vivre
Voyage
Vins
Maison
Techno

Plan du site
Modifier votre profil
Foire aux questions
Nous joindre
Conditions d’utilisation
Politique de confidentialité
Annoncez dans nos médias

© La Presse, ltée. Tous droits réservés.

 

Moins cuire les aliments pour mieux vieillir? | Elisabeth ZINGG …